Résidence de l’artiste CÉDRIC HÉNNION au lycée

Grâce à un appel à projet « Actions de Lutte contre le Décrochage Scolaire et pour la Persévérance Scolaire » financé entièrement par la Région Nouvelle – Aquitaine, le lycée Blaise Pascal a accueilli un artiste en résidence , le sculpteur Cédric Hénnion du 3 au 6 juin.

Ainsi à travers ce projet fédérateur « L’ART DE LA PIERRE », il s’agissait de prévenir les démarches de ruptures, de modifier l’expérience scolaire pour les élèves de PAPS ( Pôle d’Accompagnement de la Persévérance Scolaire) et de 1ère CAP MMCM (Maintenance des matériels) en travaillant avec un artiste professionnel pour développer ses compétences.

Dès lundi matin les élèves ont commencé par un « brainstorming » autour de leur collaboration avec Cédric Hénnion dans son atelier à Saint Savinien. Lors de cette visite, il leur a présenté les techniques ancestrales et le savoir-faire du travail sur la pierre calcaire, mais aussi d’autres matériaux sur lesquels il est amené à intervenir (granit, glace, etc).

Dans l’après midi, les lycéens se sont rendus à Port d’Envaux pour visiter les Lapidiales, situé dans un ancien site d’extraction de la renommée pierre de Crazannes. Ce musée à ciel ouvert est investi par des sculpteurs venus du monde entier, qui ont réalisé depuis 2001 des scènes sculptés à même la roche sur les falaises de pierre calcaire de l’ancienne carrières des Chabossières. Les œuvres imaginées s’inspirent de différentes thématiques « Terre planète vie », « dans le ventre du monde », ou l’imaginaire du fleuve.  S’intégrant parfaitement dans un environnement luxuriant, envahi par les fougères, on a l’impression de se promener dans des décors de cinéma.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin pour clôturer la visite, les lycéens ont pu voir, deux sculpteurs en pleine activité qui participent à l’édification de la « Galaxie des pierres levées » sur la commune de Plassay. Dédiée aux cultures du monde, ce lieu doit accueillir 365 mégalithes et sera achevée vers 2060…, 60 œuvres ont déjà été réalisées.

Ce travail préparatoire et ces visites achevées, les élèves sont passés à la réalisation proprement dite. Après une création graphique individuelle nécessaire à la production, ils ont reporté alors au crayon les contours de la pièce à sculpter sur la pierre….pour commencer une première journée d’initiation à la taille, en choisissant chacun une réalisation personnelle un symbole , un mot…

Cédric Hénnion tout au long de cet atelier veillait aux opérations préliminaires de dégrossissage qui consiste à mettre le bloc à la taille voulue. Le bloc épanné, au bon profil et à la forme voulue, les « apprentis tailleurs » ont pu se lancer dans le travail délicat de moulures à l’aide des mêmes outils utilisés par les bâtisseurs de cathédrale (massette, gradine ciseau très effilé, muni de trois à six dents qui sert à dégrossir les parements de pierre…).

Une fois leur première création personnelle réalisée, les lycéens ont commencé à travailler sur le projet collectif, la réalisation d’une arche qui sera installée en septembre à l’entrée du verger du lycée. Ce portail mêlant un travail de taille de pierre avec inclusion de métal dans l’œuvre agrémentera ainsi le verger, créé dans le cadre d’un « Sciences grandeur nature » de la direction de l’Environnement de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Aux dires des élèves participants cette résidence d’artiste fut une belle expérience aussi émotionnelle que manuelle, et riche en transmission de gestes et savoirs ancestraux !

Un grand merci à l’artiste Cédric Hénnion,  aux encadrants Madame Elissade et Madame Lavergne, et Monsieur Guiet et à la Région Nouvelle Aquitaine sans laquelle ce projet n’aurait pu voir le jour.