One Woman Show « La Part égale »

Mardi 3 décembre, dans le cadre du CESC (Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté), et dans le prolongement de la semaine mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, les élèves du lycée ont pu assister à un « One Woman Show » de Chloé Martin,proposé par l’A4 (Association de Théâtre de St Jean) à la salle Aliénor.
A travers ce spectacle humoristique sur le sexisme « La Part égale » il s’agissait par cette action de sensibiliser les élèves à la différence des genres. Seule en scène sous forme de monologue l’artiste a souligné le machisme de la langue française,  dénoncer les a priori sur le sexe dit « faible »….
Atelier chloé IMG_3444
Le lendemain Chloé Martin est venue au lycée dans le cadre d’un atelier débat où les élèves ont pu échanger avec la comédienne sur la différence des genres, l’égalité homme / femme , la parité etc…

SEMAINE INTERNATIONALE POUR L’ELIMINATION DES VIOLENCES A L’EGARD DES FEMMES.

Les élèves et l’ensemble des personnels du lycée se sont fortement mobilisés à l’occasion de la semaine internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

Ainsi différentes actions de sensibilisation ont eu lieu du 25 au 28 novembre.
Des élèves ont assisté à la projection du film espagnol « Ne dis rien » du réalisateur Iciar Bollain au cinéma Eden, sur le sujet difficile des violences faites aux femmes, et ont participé à un débat animé par  Madame Edith Harzic, sous-préfète de l’arrondissement. Le mercredi matin ils ont pu se rendre sur la place F. Mitterrand pour voir l’exposition « Silhouettes », représentant les 148 femmes décédées en 2012 en France.
Deux temps forts ont aussi eu lieu dans l’établissement: les classes présentes au lycée Blaise Pascal ont été sensibilisées par leurs camarades. Ainsi les 1eres M1 (Maintenance Agri) ont eux eu à cœur de dénoncer ce fléau, et notamment en jouant trois saynètes. En parallèle une exposition a été réalisée par les 1ères PJ/VA (Maintenance Parc et Jardin / Véhicule Auto) , la prévention y est apparue très importante pour ce phénomène en constante augmentation, qui concerne tous les milieux sociaux.
IMG_34110
Les élèves de 1ere M1 et de 1ere PJ/VA remercient Madame Gonella, leur professeur de leur avoir permis de dénoncer cette violence faite aux femmes.

Pourquoi deux lycées se mobilisent…

logo

 

 

 

 

Pourquoi deux lycées se mobilisent aux côtés d’ acteurs institutionnels et locaux pour lutter contre les violences faîtes aux femmes?

Parce que la mission de l’Ecole c’est aussi l’apprentissage du vivre ensemble, c’est la la compréhension de la place des femmes et des hommes dans la société. C’est transmettre aux jeunes une culture du respect et de l’égalité à celles et ceux qui seront les adultes de demain.
Par cette mobilisation, l’occasion leur est aussi donnée de s’exprimer sur ce sujet douloureux, dont ils sont parfois victimes ou témoins.
Dans nos établissements existe un Comité d’Education à la Santé et Citoyenneté (CESC), instance qui donne une visibilité à la politique éducative menée dans les lycées. Sur le  territoire de Saint Jean d’Angély, nos deux CESC partagent l’analyse, mettent en place des actions communes en partenariat avec les ressources locales, institutionnelles et associatives.
Les temps forts de cette semaine font écho aux enseignements dispensés (Education Civique et Juridique, enseignements littéraires, historiques, sociologiques). Cette exposition sera présente à partir de demain dans chacun de nos établissements. 71 silhouettes symboliseront le nombre d’agressions physiques sur des femmes dans notre arrondissement. Elles donneront lieu à des actions spécifiques préparées par des élèves, des enseignants, des membres de la communauté éducative.
Oeuvrer aujourd’hui avec les jeunes, pour les jeunes, pour que de telles situations sortent des murs du silence, pour que l’expression favorise la réflexion, c’est construire leur posture de femmes et d’hommes respectueux l’un de l’autre et soucieux de la place à accorder à chacun.
Saint Jean d’Angély, le 27 novembre 2013-11-27
C. Gacel, Proviseur-adjoint –Lycée Polyvalent Louis Audouin-Dubreuil
C. Marquois, Proviseur-adjoint – Lycée professionnel Blaise Pascal

CONDUIRE ET BIEN SE CONDUIRE

Les élèves de Première Bac Pro Sécurité et Prévention, ont participé à une journée de sensibilisation de sécurité routière, vendredi 8 février, sur le circuit de kart de Champniers en Charente.

Présenté par notre infirmière, Agnès dans le cadre du Budget Participatif des Lycéens 2012, voté et financé par la Région Poitou-Charentes, ce projet basé sur des valeurs de citoyenneté utilise le karting comme outil pédagogique. En effet, il vise à aider les jeunes à prendre conscience de leur rôle citoyen de conducteurs et d’usagers de la route, à développer des ressources nécessaires pour adopter une conduite responsable et sûre pour soi-même, mais aussi pour les autres.

Face au lourd constat que plus de 90% des accidents ont pour origine le comportement inadapté des usagers de la route face à une situation donnée, et à fortiori pour une population encore plus à risque celle des 16 /25 ans,  il s’agissait de faire prendre conscience aux élèves des risques encourus, afin de susciter leur réflexion sur l’utilité de la règle, le sens du droit ainsi que la nécessité d’une conduite citoyenne.

Après une longue présentation et des rappels de Christophe et surtout d’Anthony, chargé de la Sécurité Routière au commissariat d’Angoulème, sur le respect des règles et du Code de la Route,  les sanctions, mais aussi l’importance de la condition physique, du sommeil, de la concentration, de la consommation de produits (alcool, drogues, médicaments) et ses conséquences dangeureuses sur la  façon de conduire,  sur le port de la ceinture de sécurité et du casque, sur le partage de l’espace, et des principes de sécurité, les élèves sont passés à une mise en situation dans le cadre d’une épreuve manipulatoire de karting en adéquation avec la présentation et le respect des thèmatiques abordés dans la matinée. Il a par ailleurs évoqué une nouvelle cause d’accidentologie, l’usage du téléphone portable, et du « texting »qui augmente les risques de perte de contrôle du véhicule.

Au final, la collaboration entre Christophe pilote professionnel, et Anthony motard de la police nationale d’Angoulème a permis aux élèves de faire un lien direct entre l’apport théorique basé sur des valeurs de citoyenneté et la réalité sur un site de sport mécanique.

Compte rendu CESC du 25 Octobre 2012

Compte rendu du

Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté

du 25 octobre 2012

Lycée Blaise Pascal

 

En introduction, les objectifs généraux du CESC sont rappelés, à savoir que ce dispositif vise à mieux préparer les élèves à l’apprentissage de la vie en société, à la construction d’attitudes et de comportement responsables vis-à-vis de soi, des autres, de l’environnement.

Les actions menées cherchent donc à engager une démarche qui permet aux élèves de développer des comportements de responsabilité individuelle et sociale.

Elles visent la transversalité, l’articulation avec les enseignements, les différents prolongements de la vie scolaire, comme la MDL mais aussi l’articulation avec les CESC du territoire, du collège Georges Texier et du lycée Louis-Audoin Dubreuil.

Version Complète en pdf : CESC compte rendu

Lire la suite de Compte rendu CESC du 25 Octobre 2012