Visite des jardins de La Roche-Courbon

P1200970

Au moment même où se déroulait, à Paris la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (Paris Climat 2015 – COP 21), les élèves de la classe de Seconde maintenance matériels des Parcs et jardins, poursuivaient le programme du projet   « adoptons un jardin », avec une sortie au Château de La Roche-Courbon, et une visite des pépinières de Corme Royal.

ce fut ainsi l’occasion de découvrir « Le château de La Belle au bois dormant  » comme le surnommait Pierre Loti .
Au début du siècle, ce dernier lança un vibrant appel pour sauver l’édifice et son jardin qui menaçaient ruines et qui furent ainsi sauvés et restaurés.

Créer par Paul Chénereau, en 1920 les jardins du château sont dits « à la française » selon les préceptes de Le Nôtre, et ont obtenus en 2004,  le label de « jardins remarquables ». Cet ensemble est le fruit d’un travail titanesque, étalé sur vingt-cinq ans, puisque ce jardin est construit sur pilotis, sur un ancien marais avec 2500 pieux de chêne enfoncés jusqu’au bon sol entre 8 et 13 m de profondeur. Depuis la terrasse Renaissance, un escalier à double palier conduit en effet à un véritable jardin suspendu sur pilotis, composé  d’un verger, d’un jardin fleuri, de parterres géométriques et de pelouses qui encadrent une pièce d’eau.

P1210014P1200946 (2)-1P1200953-1

 

 

 

 

 

 

En complément de cette visite les lycéens ont pu aussi échanger avec un professionnel, responsable des pépinières de Corme-Royal, la plus importante du département dans la production de végétaux de jardin, avec 30 hectares de surface de culture, et une équipe de 30 personnes.

P1200934

Dans le cadre de ce projet disciplinaire et transversal, théorique et pratique «Adoptons un jardin» financé par la Région Poitou-Charentes, sont déjà prévues d’autres sorties scolaires, essentielles pour permettre aux élèves de faire l’apprentissage de la nature et de la biodiversité, et de rencontrer des professionnels intervenants dans leur futurs secteurs d’activité.

 

Commentaires clos.