Les élus lycéens rencontrent des acteurs de la vie citoyenne à Poitiers

conseil regio 009
La salle Jean Monnet où les élèves autour de Françoise Mesnard ont pris la place des élus locaux l’espace d’un après-midi.

Dans le cadre de la formation des représentants lycéens, des élèves élus au conseil de la vie lycéenne (C.V.L), au Conseil d’Administration (CA) et à la Maison des Lycéens (MDL) d’Audouin Dubreuil et  de Blaise Pascal se sont retrouvés à Poitiers toute une journée pour des échanges avec des responsables élus ou acteurs de la représentativité dans la vie civile.
Encadrés par des personnels référents de la vie-lycéenne (Sylvie Bouet, Christine Jagueneau, Séverine Delaitre, CPE, Isabelle Gautier, Professeur documentaliste, Patrick Baudeneau et Coralie Vincent animateurs culturels), les élèves élus ont durant ces moments privilégiés fait connaissance et ont pu partager leurs expériences de l’exercice d’un mandat.

Une matinée consacrée à l’engagement des jeunes

conseil regio 003

Une rencontre réussie entre nos lycéens et Karine Trouvat, Philippe Bouet venus leur faire partager leur expérience de terrain !

Accueillis au sein de la Maison du Peuple, nos jeunes élus lycéens ont été reçus par Karine Trouvat et Philippe Bouet, animateurs municipaux détachés au Bureau Des Jeunes (BDJ) de la ville de Poitiers venus les rencontrer et échanger avec eux sur le thème de l’engagement.

Karine Trouvat et Philippe Bouet animent le Bureau des Jeunes (BDJ) créé en 2002 et qui permet aux jeunes entre 15 et 20 ans habitant Poitiers de participer à la vie de la cité, de dialoguer directement avec les élus sur la politique municipale et de mettre en place des projets d’intérêt collectif.
Les deux animateurs ont démontré avec beaucoup de chaleur et de conviction que jeune ne rime pas avec désinvestissent ou indifférence avec la vie de la cité. C’est avec un enthousiasme communicatif qu’ils ont présenté des exemples d’actions à l’initiative des jeunes :
– mise en place par l’association Zikébin’ d’un festival « Sors de ta bulle » afin de favoriser l’implication des jeunes dans les associations locales
-Organisation d’un festival par 3D d’Art d’une rencontre de danses multi styles afin de permettre à des groupes de jeunes danseurs amateurs de présenter leur chorégraphie et ensuite les amener à danser sur un style qui n’est par le leur.
Autant de projets aboutis (et bien d’autres) à l’initiative mais aussi à la charge complète d’organisation et de recherche de financement par des jeunes !
De quoi ouvrir des perspectives à nos lycéens qui ne manquent pas d’idées intéressantes !
Cette rencontre fût l’occasion pour nos jeunes de comprendre tous les enjeux d’un engagement citoyen et au vu de l’intérêt qu’ont suscité les nombreux échanges nourris également par l’expérience de nos membres de la MDL (Maison des lycéens ), nul doute que chacun est reparti avec de nouveaux outils pour son mandat d’élu lycéen mais aussi pour son investissement dans la vie civile.
Un repas pris en commun au restaurant Roche d’argent

Après ce temps d’échange, les élus se sont retrouvés au restaurant universitaire Roche d’argent, choisis pour sa proximité géographique avec l’Hôtel de Région et la Maison du Peuple. La prestation était de qualité et les élèves ont apprécié ce temps de détente parmi les étudiants. Un avant-goût de ce qui les attend dans un futur tout proche pour certains d’entre eux.

…Et un après-midi d’échanges avec des Conseillères Régionales

conseil regio 007

Les élèves dans le rôle d’élus régionaux coachés par Madame Lanzi, élue au Conseil Régional

C’est dans les locaux de La Maison De La Région que nos jeunes lycéens angériens ont pu s’entretenir durant tout un après-midi avec deux conseillères régionales dans un site chargé d’histoire et qui maintenant héberge le siège de la collectivité régionale

Après une rapide approche d’art et d’histoire, ils ont rejoint la célèbre salle Jean Monnet pour entrer dans le vif du sujet. Sous la conduite de Madame Nathalie LANZI, élue des Deux-Sèvres au Conseil Régional, ils ont pris place dans l’hémicycle pour mener un débat « comme lors d’une commission permanente ».

Ils ont ainsi pu se rendre compte de la vie démocratique « en réel » jouant les rôles des élus régionaux sous le regard quelque peu fiers de leurs accompagnateurs instigateurs du projet. Passées les premières minutes de réserve, nos élus lycéens ont ainsi montré avec humour mais aussi sérieux républicain leur maitrise du débat démocratique.

Des échanges instructifs et conviviaux ont été prolongés par la visite surprise de Madame Françoise MESNARD, vice Présidente du Conseil Régional mais aussi maire de Saint-Jean d’Angély qui n’a pas caché son plaisir de les rencontrer. Les questions des élèves ont été riches et pertinentes, signes de l’intérêt qu’ils portent à la vie démocratique :

Qu’est-ce qu’une commission permanente ? Le rôle de la Région dans les lycées ?

A quoi ressemble l’emploi du temps d’un(e) élu(e) ? Que devient sa carrière professionnelle ? Est-elle compatible avec des fonctions d’élu ? Et la vie privée ?

Quels sont les priorités régionales ?

La place des jeunes dans la Région ? Dans la politique ?

conseil regio 006

Toutes ces questions (et bien d’autres) ont obtenu des réponses à deux voix agrémentées d’exemples, d’humour et d’engagement républicain. Les élèves ont pu découvrir ainsi une facette de la vie politique en toute convivialité et aussi mesurer l’importance de leur rôle de citoyen. Sans aucun doute, ils se souviendront d’avoir été l’espace de quelques heures des Elus Régionaux !

Du sentiment de tous, cette journée a permis de mieux comprendre le fonctionnement démocratique au sens large, et de saisir les enjeux de la participation des jeunes à la vie de la cité dans tous ses aspects, politique, associatif et citoyen. La collaboration inter-lycée sur la formation des élus en facilitant des échanges de pratiques et d’expériences est sans conteste à poursuivre.
Un grand merci aux élèves et personnels du Lycée Blaise Pascal, pour leur concours et implication dans ce projet.

C Jagueneau (CPE du lycée Audouin Dubreuil)

Commentaires clos.