Les élèves et professeurs de Conduite d’engins au secours des sinistrés

2136233_734_11032772_800x400

Les élèves du lycée angérien Blaise-Pascal sur le terrain. ©
Photo PH. P.

Après-tornade: les cours d’eau doivent être dégagés

La tornade de la semaine dernière sur la Pays de Matha a traversé l’ensemble du territoire du Symba (Syndicat mixte du bassin de l’Antenne). Les peupleraies des rives de l’Antenne, du Briou, de la Saudrenne et de Dandelot ont été particulièrement touchées. La chute des arbres a constitué des obstacles qui obstruent l’écoulement de ces rivières. Pour éviter tout risque de sur-inondation avant l’hiver, toutes ces portions de rivières doivent être dégagées.
13 chantiers
Alise Perron, technicienne de rivière au Symba a été chargée d’établir un bilan. Entre La Chapelle-des-Pots et Massac, 13 points d’impact ont été localisés. Les travaux d’urgence ont été estimés à 50 000 euros permettant l’intervention des engins et des équipes nécessaires pour évacuer chacun des sites concernés. Les travaux seraient subventionnés à 20 % par le Département, 20 % par le Symba et à 60 % par l’Agence de l’eau Adour-Garonne.
À la suite de l’article paru dans e « Sud-Ouest » lundi dernier, plusieurs organismes ont proposé leur aide. Pour les gros travaux, les élèves de la section conducteurs d’engins et leurs professeurs du lycée professionnel Blaise-Pascal de Saint-Jean-d’Angély sont déjà sur le terrain avec leur matériel. La Ville de Cognac a mis à disposition un broyeur et deux agents, les brigades vertes de Matha sont aussi mobilisés. D’autres propositions sont parvenues à Alice Perron.

http://www.sudouest.fr/2015/09/26/apres-tornade-les-cours-d-eau-doivent-etre-degages-2136233-1441.php

 

Commentaires clos.