Exercice de simulations d’accidents à Bignay

A l’initiative de deux élèves de la Maison des lycéens Thomas Perrio, Eddy Vagile, des enseignants de conduite d’engins et des métiers de la sécurité, une grande opération de prévention et de secours a été organisée jeudi 26 mai, sur le terrain d’application Joël Touzet de Bignay, où s’entrainent à la conduite d’engins, toute l’année des élèves du lycée Blaise Pascal . C’est ainsi une centaine de lycéens qui ont pu assister à une simulations d’accidents du travail, plus vraie que nature !

tcept

Afin de rendre réaliste ces simulations le Service départemental d’Incendie et de Secours (S.D.I.S.17), sous le commandement du lieutenant Jérôme Chobelet, chef du centre de secours renforcé de Saint Jean d’Angély a en effet déployé pour cette opération de prévention des moyens impressionnants, avec des pompiers et plusieurs véhicules mobilisés.

feeeeu Untitled

Pour commencer, les pompiers avaient mis en scène un accident du travail avec un élève dont la jambe était à désincarcérer d’un engin. Pour le sauvetage de la victime qui avait perdu connaissance , l’équipe de secours a utilisé un coussin pneumatique afin de soulever la benne du véhicule de quatre tonnes, afin de dégager sa jambe prisonnière. Une prise en charge médicale était jumelée à un groupe de désincarcération,pour libérer au plus vite la victime, sans aggraver ses blessures. Une opération délicate. Ainsi avec minutie ils ont dégagé délicatement le membre de l’élève prisonnier et l’ont porté jusqu’à la civière. L’enjeu de ce premier exercice était de mettre en lumière les premiers gestes qui sauvent, et les attitudes à adopter en cas d’accidents sur le site de manœuvre de Bignay.

feu Untitled

Plus impressionnant, le deuxième exercice simulait le feu d’un engin avec d’impressionnantes volutes de fumée et le risque d’embrassement du gasoil et des fluides hydrauliques de la pelle mécanique.
Ces deux simulations ont permis aux élèves de mesurer concrètement les risques inhérents à leur future profession, ainsi que de prendre conscience des dangers qu’ils encourent.

feeeeeeeeeeUntitled

Enfin les lycéens ont pu aussi s’initier pendant des ateliers au maniement d’extincteurs et à l’usage du défibrillateur dans le cas d’arrêt cardiaque.

extincUntitled
Une après-midi riche en enseignements et une opération à renouveler d’après l’avis unanime des participants.

Commentaires clos.