Visite du lycée du Petit Chadignac à Saintes et de l’abbaye de Fontdouce

Jeudi 7 avril, dans le cadre du projet de réussite éducative « Adoptons un Jardin » de la Région, les élèves de Seconde maintenance matériels « Parcs et Jardins » du lycée des métiers Blaise Pascal ont visité, le lycée Horticole et du Paysage du Petit Chadignac à Saintes et le jardin de l’abbaye de Fontdouce.

 

chadignac IMG_6542[1]-1

Reçus par le proviseur Jean-Claude Mohand du LPA de Chadignac les lycéens ont pu visiter l’ établissement public du Ministère de l’Agriculture et de la Forêt qui accueille environ 200 élèves dans les secteurs de l’horticulture, la vente des produits horticoles et de jardinage et l’aménagement paysager (Bac Pro Aménagements Paysagers du LPA Aménagement Paysagers, Bac Pro Production Horticole, et Bac Pro Ventes de produits Horticoles).

chadignac IMG_6552[1]

L’après-midi enfin les élèves ont découvert les jardins à la française de l’ancienne abbaye bénédictine de Fontdouce, fondée en 1111, située à Saint Bris des Bois, et ont achevé cette riche journée, par un parcours d’accrobranche très apprécié.

chadignac IMG_6554[1]

Théâtre à l’Avant Scène

la remanence des lucioles P1120571

Mardi 26 janvier, les élèves de première et de terminale de Bac Pro Maintenance ont eu l’opportunité de participer à la journée inter-lycées de rencontre avec le théâtre à travers l’univers de deux compagnies, organisée par le Centre Dramatique National, Comédie Poitou-Charentes, à l’Avant Scène de Cognac, avec le soutien du Conseil Régional.

cogn

Les élèves ont pu ainsi assister à deux représentations, une première pour beaucoup d’entre eux et échanger ensuite avec les comédiens :

+« FIGARO » de Thomas Condemine, un spectacle « seul en scène », une sorte d’exploration par Figaro lui-même des différentes œuvres qui ont fait de lui une figure incontournable de l’art dramatique et lyrique.

+« La rémanence des lucioles » de Marie Clavaguera Pratx, une découverte d’un refuge-ilot souterrain dans lequel cohabite une multitude de « lucioles », des individus qui pour une raison ou une autre sont amenés à vivre différemment.

+« Atelier de percussion corporelle » de Camille Rocailleux, ou comment le corps humain se transforme en un instrument de musique à part entière.

cognDSC00063

Un grand merci aux poteurs de ce beau projet Madame GONELLA et Monsieur PORTERES !

Représentation du « Cirque Poussière »

IMG_6220 IMG_6222

Dans le cadre du projet réussite éducative de la Région « Ouverture culturelle à un nouveau champ de pratique : le cirque contemporain » initié par Madame Maringues , les élèves de seconde Maintenance ont eu l’opportunité, mercredi 13 janvier, d’assister à une représentation du cirque Poussière en résidence à St Jean d’Anglély.

IMG_6224

Ce fut l’occasion pour ces lycéens de découvrir l’univers du cirque par trois approches indissociables :
+ La pratique physique des disciplines circassiennes, proche des objectifs du cours d’EPS
+ La dimension esthétique ou sensible, l’émotion, la poésie
+ L’approche culturelle : la connaissance de l’univers et de l’histoire du cirque.

Mais aussi de permettre aux lycéens d’accéder aux sensations de spectateur, ainsi qu’ aux codes de la représentation du spectacle vivant mêlant la musique d’Haendel à Louis Amstrong, la voltige “aérée” à l’opérette…

IMG_6226

Encore un grand merci au cirque Poussière qui dans la bonne humeur et le professionnalisme nous ont fait partager leur passion pour leurs arts.

Visite des jardins de La Roche-Courbon

P1200970

Au moment même où se déroulait, à Paris la conférence des Nations Unies sur le changement climatique (Paris Climat 2015 – COP 21), les élèves de la classe de Seconde maintenance matériels des Parcs et jardins, poursuivaient le programme du projet   « adoptons un jardin », avec une sortie au Château de La Roche-Courbon, et une visite des pépinières de Corme Royal.

ce fut ainsi l’occasion de découvrir « Le château de La Belle au bois dormant  » comme le surnommait Pierre Loti .
Au début du siècle, ce dernier lança un vibrant appel pour sauver l’édifice et son jardin qui menaçaient ruines et qui furent ainsi sauvés et restaurés.

Créer par Paul Chénereau, en 1920 les jardins du château sont dits « à la française » selon les préceptes de Le Nôtre, et ont obtenus en 2004,  le label de « jardins remarquables ». Cet ensemble est le fruit d’un travail titanesque, étalé sur vingt-cinq ans, puisque ce jardin est construit sur pilotis, sur un ancien marais avec 2500 pieux de chêne enfoncés jusqu’au bon sol entre 8 et 13 m de profondeur. Depuis la terrasse Renaissance, un escalier à double palier conduit en effet à un véritable jardin suspendu sur pilotis, composé  d’un verger, d’un jardin fleuri, de parterres géométriques et de pelouses qui encadrent une pièce d’eau.

P1210014P1200946 (2)-1P1200953-1

 

 

 

 

 

 

En complément de cette visite les lycéens ont pu aussi échanger avec un professionnel, responsable des pépinières de Corme-Royal, la plus importante du département dans la production de végétaux de jardin, avec 30 hectares de surface de culture, et une équipe de 30 personnes.

P1200934

Dans le cadre de ce projet disciplinaire et transversal, théorique et pratique «Adoptons un jardin» financé par la Région Poitou-Charentes, sont déjà prévues d’autres sorties scolaires, essentielles pour permettre aux élèves de faire l’apprentissage de la nature et de la biodiversité, et de rencontrer des professionnels intervenants dans leur futurs secteurs d’activité.

 

Les jardins de Pomone

automne5

2015, sera une année charnière aux niveaux national et mondial en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable, avec la définition des nouveaux objectifs internationaux de développement durable des Nations Unies,  et la conférence des Nations Unies sur le changement climatique en décembre ( COP 21). C’est dans cette dynamique que les ministres Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem, veulent renforcer l’éducation à l’environnement et au développement durable, au sein de l’école et que s »intègre le projet « Adoptons un Jardin » porté par deux enseignants du lycée des métiers Blaise Pascal à destination de la classe de  Seconde maintenance matériels des Parcs et jardins.

Dans le cadre de ce projet à la convergence des approches scientifiques, éthiques, culturelles et pédagogiques, les élèves seront amener tout au long de l’année à rencontrer et échanger avec de nombreux acteurs des métiers de l’environnement, découvrir des jardins, et enfin créer un jardin au lycée.

Mardi 29 septembre, a eu lieu la première visite aux jardins de Pomone. Pomone, la Déesse romaine des fruits et des arbres fruitiers a inspiré les propriétaires de ce jardin qui présentent dans leur jardin des fruits comestibles du Monde entier. Ainsi à travers un parcours initiatique, les lycéens ont l’opportunité de mieux appréhender le rapport de l’homme au fruit depuis le néolithique , le fruit et son origine géographique, ou le fruit et la botanique.

framb

Une visite riche en enseignements , en prélude à d’autres sorties découvertes au programme de ce beau projet.