Journée portes ouvertes

La journée portes ouvertes du LP Blaise Pascal aura lieu le SAMEDI 18 MARS 2017 de 09h00 à 16h00.

Visite au festival BD d’Angoulême 2017

Cette année encore, avec le soutien du Conseil Régional, les classes de la première CAP agents de sécurité, et de la seconde Bac Pro maintenance, du lycée des métiers Blaise Pascal ont pu visiter le FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD D’ANGOULEME, qui fêtait son 44ème anniversaire.

Une sortie qui s’inscrivait dans le prolongement d’un travail pédagogique initié dans différentes matières dans l’établissement, et de l’exposition présentée par la Maison des lycéens Blaise Pascal : « La BD, petite histoire du 9ème art », à la médiathèque du lycée  jusqu’au 5 février.

Ce fut tout d’abord la visite de l’exposition, des scénaristes et dessinateurs Grégory Jarry et Otto T qui nous délivrent un cours sur la « Petite Histoire de la Révolution Française »,  d’une manière décalée et très drôle. A travers cet album, ils  réalisent le fantasme d’un historien en partant du postulat que la Révolution française pouvait revenir, se reproduire autrement dans notre époque. 

Puis les élèves ont enchainé avec la visite de l’exposition « Le monde de Gaston Lagaffe ». Apparu dans l’hebdomadaire Spirou en 1957, le gaffeur le plus célèbre de la bande dessinée fêtait ses 60 ans au Festival !

Avec Gaston Lagaffe, le plus créatif des paresseux, jamais avare d’une idée ou d’une invention catastrophique, les lycéens ont retrouvé tous les thèmes qui parcourent l’œuvre de Franquin : l’écologie, l’antimilitarisme, les rapports humains, la ville, le design, les voitures…

 Enfin les élèves ont pu se plonger dans l’univers d’Hermann : le naturaliste de la bande dessinée, et découvrir au travers de  150 planches son torrent créatif, la représentation de la vie quotidienne, la diversité des physiques humains, la précision dans la description des environnements…Autant d’éléments qui font d’Hermann un admirateur du naturalisme littéraire, qu’il transpose dans la bande dessinée.

Après cette riche journée, rendez-vous est déjà pris pour la 45ème édition du festival !

PETITE HISTOIRE DU 9ème ART

A l’occasion du 44 ème salon de la BD d’Angoulême, pour plonger dans l’ambiance des bulles, la  Maison des lycéens vous invitent à la médiathèque du lycée, pour l’exposition « Petite histoire du 9ème Art ». 

Des bandes dessinées de Bécassine à Corto Maltesse, en passant par Astérix et Tintin , des figurines et des illustrations sont exposées jusqu’au 5 février, et vous pourrez aussi profiter de votre passage pour explorer les riches collections de BD et Mangas  du lycée. Alors bonne visite à la médiathèque !

Battle » de BD à la médiathèque de St Jean d’Angély

A la veille de l’ouverture du 44ème FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD D’ANGOULEME, les élèves ont pu assister mardi 24 janvier à une « Battle » de BD, à l’invitation de Mireille Brossard-Jules, à la médiathèque de St Jean d’Angély.

La battle BD est un véritable atelier d’écriture et de création graphique sous contraintes réalisé en équipe et avec le public.

Deux dessinatrices, Elsa et Morgane, s’affrontaient sur le thème du « musée imaginaire »au cours de la soirée et devaient réaliser de véritables bandes dessinées : histoire, textes, et dessins. Un grand bravo aux élèves, ayant  participé à leurs réalisations !

LUTETIA, 1945 – LE RETOUR DES DÉPORTÉS

Mercredi 18 janvier, les élèves de troisième préparation professionnelle ont pu voir une exposition créée en 2015, pour marquer le 70e anniversaire du retour des déportés, « LUTETIA, 1945 – LE RETOUR DES DÉPORTÉS ».

En 1940, l’hotel de luxe Le LUTETIA, est réquisitionné pendant l’occupation allemande de Paris, et abrite le siège de l’Abwehr (service de renseignements de l’état-major allemand). A La libération des camps en 1945, il devient le principal centre d’accueil en France des survivants de retour de déportation.
Au travers de panneaux d’exposition , d’objets, et de témoignages vidéos de déportés, de familles et du personnel d’accueil de l’hôtel LUTETIA, les élèves ont ainsi pu mieux appréhender l’arrivée des déportés en 1945 ; les réactions des témoins de l’époque ; la prise de conscience de la tragédie en France, l’accueil de survivants étrangers :  enfants juifs de Buchenwald ; Polonais ; Espagnols ; dont certains restèrent en France ; et enfin découvrir les témoignages de grandes résistantes comme Germaine Tillion ou Geneviève de Gaulle ayant survécu à l’univers concentrationnaire.

Un grand merci aux membres des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD 17), pour leur accueil, et leur engagement à perpétuer la mémoire.

L’exposition est présentée du 16 au 21 janvier à l’hôtel de ville de Saint Jean d’Angély, et ensuite à Saintes, et Pons.