Devoir de mémoire au festival de la BD d’Angoulême

Cette année encore, les classes de la seconde Bac Pro maintenance des matériels, du lycée des métiers Blaise Pascal ont pu visiter le FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD d’Angoulême, qui fêtait son 45ème anniversaire.
Une sortie qui s’inscrivait dans le prolongement d’un travail pédagogique initié dans différentes matières dans l’établissement, et de l’exposition présentée par la Maison des lycéens Blaise Pascal : « La BD, petite histoire du 9ème art », à la médiathèque du lycée  jusqu’au 2 février.
Les élèves ont ainsi eu l’opportunité de voir les planches originales de la Bande dessinée : « Ma Guerre, de la Rochelle à Dachau » , à l’Espace mémoriel de la Résistance et de la Déportation de Charente.

Cet album de Tiburce Oger présente le témoignage de Guy-Pierre Gautier, son grand-père, survivant de Dachau, résistant engagé en 1943 dans la brigade « Liberté » des francs-tireurs et partisans de La Rochelle.
A travers les planches de la BD, les élèves ont découvert l’expérience vécue par ce jeune étudiant rochelais, entré en résistance contre l’occupant, les sabotages de voies ferrées, l’arrestation de son réseau avec les interrogatoires par la gestapo, la déportation avec le voyage infernal en wagons à bestiaux jusqu’à Dachau, et enfin l’apparition de la silhouette immense d’un GI américain qui annonce la fin du cauchemar le 30 avril 1945.
Ce récit sonne comme un devoir de mémoire.
Dans un tout autre univers, les lycéens ont ensuite pu se plonger dans le monde du Manga avec l’exposition Hiro Mashima, le créateur de la série, « Fairy Tail », dont 6 millions d’exemplaires de la série ont été vendus en France, mais aussi celle d’ Osamu Tezuka que l’on surnommait « le Dieu du Manga » au Japon.

Après cette riche journée, rendez-vous est déjà pris pour la 46ème édition du festival et un grand merci aux organisateurs de la sortie, Christine, Julia, Laurence et Yann !

Carnets de voyage : A la découverte de l’estuaire de la Gironde

Dans le cadre d’un projet pédagogique transversal et interdisciplinaire,  financé par la Région Nouvelle-Aquitaine,  les élèves de première et terminale CAP Maintenance des Matériels du lycée, ont eu l’opportunité mercredi 10 et jeudi 11 mai, de participer à une sortie pédagogique dans l’Estuaire de la Gironde.

Mercredi matin ils ont pu en premier lieu découvrir le pôle nature du parc de l’estuaire,  milieu naturel remarquable avec une étude des caractéristiques paysagères rares sur cette portion du littoral atlantique ( falaises calcaires, surface boisée de type méditerranéen, conches sableuses ), une présentation par le guide des richesses de l’estuaire de la Gironde : faune, flore, paysages… et un décryptage des fragiles écosystèmes estuariens ainsi que l’observation des métiers qui sont associés à cet espace naturel unique.

Les lycéens ont ensuite visité le phare de la Courbe et le musée du service des Phares et Balises. Il s’agissait à l’aide du questionnaire élaboré par Madame Fétiveaud de saisir l’importance de la signalisation maritime et d’étudier le trafic dans l’estuaire de la gironde. Ce fut aussi l’occasion de compléter leurs connaissances en matière de physique et d’optique avec en particulier l’étude des optiques de Fresnel.

Le Jeudi a été consacré à la visite du phare de Cordouan, et du parc zoologique de la Palmyre.

Ainsi les élèves ont pu découvrir le dernier phare en mer ouvert au public,  à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde, estuaire formé par la confluence de la Garonne et de la Dordogne. Appelé le « Versailles de la mer « , le « Roi des phares », les lycéens ont été très impressionnés par l’architecture unique de ce monument historique avec sa chapelle et sa chambre du Roi. 

Cette belle journée s’acheva sur la visite du parc zoologique de la Palmyre.

Aux dires des élèves cette sortie pédagogique fut riche en enseignements et découvertes qui permettront de réaliser des carnets de voyage !

Première semaine de la tolérance au lycée des métiers Blaise Pascal

Du 29 Mars au 1er Avril, a eu lieu la première semaine de la tolérance au lycée des métiers Blaise Pascal.

sem

Dans le cadre de cette semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, de nombreux ateliers, expositions et activités ont ainsi été proposées tout au long de la semaine aux élèves et à l’ensemble de la communauté de Blaise Pascal.

+ Repas à thème pour faire découvrir la gastronomie du monde par les équipes de restauration, et Cocktails sans alcool aux saveurs du monde par les membres de la maison des lycéens (MDL).

IMG_6511[1]-1

+ Atelier « arts plastiques » avec la création d’un logo qui sera utilisé pour la prochaine semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en 2017, et de dessins de personnages historiques ayant prôné les valeurs de tolérance dans la société.

+ Séances de cinéma avec « Chocolat » et « Twelve years a slave ».

+ Théâtre forum avec Cathy Lejeune, avec des saynètes et des ateliers de paroles exploitant des situations vécues, relatées ou imaginées d’exclusion.
IMG_6518[1]-1
+ Exposition de dessins d’élèves réalisés au club de l’Assédu Jean-Gérald Giraud dans les ateliers ayant pour thème l’
intolérance.
IMG_6522[1]

+ Exposition à la médiathèque « La Terre est ma couleur » et présentation d’une Sélection d’ouvrage ayant pour thème la tolérance.

+ Intervention de la ligue de l’enseignement 17 sur des ateliers afin de les sensibiliser aux différentes formes de discriminations.

+ Atelier slam et écriture  de Julien Laba avec les élèves.

+ Atelier « graph » d’Avicène Roussel, qui a crée avec un groupe d’élèves représentant chaque section de l’établissement trois fresques symbolisant des personnages historiques portant les valeurs de tolérance dans la société.IMG_6502[1]-1
Un grand merci à toutes les personnes mobilisées à l’occasion de cette riche semaine et aux initiateurs du projet Mme Groch, M. Arnaud, M. Bertin, et M. Faure !

Atelier d’écriture slam avec l’artiste Lhomé

slam IMG_0489

Jeudi 31 mars et vendredi 1er avril, les élèves de première BAC Maintenance de matériels de parcs et jardins et véhicules automobiles, ont pu s’initier au Slam sous la direction de l’artiste Lhomé, dans le cadre d’un projet de réussite  éducative financé par le Conseil régional.

IMG_0480

Par le biais des interventions de l’artiste, il s’agissait d’inciter les lycéens à entrer dans une démarche participative plutôt que consommatrice, à travers des méthodes pédagogiques innovantes, de débats et d’écriture, pour favoriser la prise de parole.
Ces ateliers ont ainsi rendu interactif et ludique ce qui est souvent perçu comme « trop scolaire », l’écriture, et permis une approche plus libre et personnelle de la versification.

slam IMG_0445slam IMG_0453slam IMG_0450

Pour rappel le slam inventé par Marc Smith, un ouvrier qui adorait la poésie mais qui déplorait son manque d’énergie, cherchait un moyen de la faire connaître, parce que la poésie ne devaient pas être réservée aux seules élites.
Ainsi pendant ces séquences, les lycéens se sont appropriés la langue française de manière ludique, ont travaillé  l’expression personnelle (expression verbale et corporelle), tout en écoutant les autres et en travaillant en groupe.

slam IMG_0468slam IMG_0469

 

 

 

 

 

 

 

Pour l’’équipe pédagogique, « ce travail de groupe est une réussite », que ce soit pour Madame Busson, ou l’artiste Lhomé, tous ont apprécié l’’implication et la créativité des élèves.

Visite au festival BD d’Angoulême 2016

bd les frères dalton12607156_1067951249921630_831937531_n

Cette année encore, avec le soutien du Conseil Régional, les classes de la terminale CAP agents de sécurité, de la première Bac Pro maintenance, et de la seconde Bac Pro métiers de la sécurité du lycée Blaise Pascal ont pu visiter le FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BD D’ANGOULEME, qui fêtait son 43ème anniversaire.

Une sortie qui s’inscrivait dans le prolongement d’un travail pédagogique initié dans différentes matières dans l’établissement, et de l’exposition présentée par la Maison des lycéens Blaise Pascal : « La BD, petite histoire du 9ème art », à la médiathèque du lycée des métiers jusqu’au 5 février.

Ce fut tout d’abord pleins feux sur l’homme qui tire plus vite que son ombre, avec une rétrospective consacrée à « L’Art de Morris », génial créateur des aventures de Lucky Luke.

lucky luke IMG_6252A travers ces albums, Morris et Goscinny font se croiser des événements historiques et des bandits patibulaires, et ils mettent en scène des personnages inoubliables : Jolly Jumper, la fidèle monture, mais aussi Rantanplan, le chien policier le plus bête à l’ouest du Pecos, sans oublier les daltons, quatre frères en escalier aussi méchants qu’idiots qui restent, pour le plus grand bonheur des lecteurs, les ennemis éternels du « cow boy » solitaire Lucky Luke.

IMG_6258

Puis les élèves ont enchainé avec la visite de l’exposition des archives départementales « Les Années noires, Angoulême 1940-1944 » qui raconte cinq histoires véridiques durant la Seconde Guerre mondiale en Charente, ou quand la Bande dessinée se met au service de la mémoire.

Corto maltesse Hugo Pratt IMG_6281

Enfin les lycéens ont pu se plonger dans l’univers d’Hugo Pratt et du célèbre Corto Maltesse et découvrir comment l’auteur italien a façonné son œuvre par un contact de tous les instants avec de nombreux auteurs comme Kipling, Stevenson, London, Rimbaud, Saint Exupéry…

hugo pratt jack london IMG_6286IMG_6276IMG_6296

Après cette riche journée, rendez vous est déjà pris pour le 44ème festival !