« A la découverte du pertuis d’Antioche ».

Mercredi 16 mai , les élèves de la classe de seconde Bac pro Maintenance des matériels, ont participé à une sortie pédagogique « A la découverte de l’histoire du port de La Rochelle et du pertuis d’Antioche ».

Le projet s’inscrivait dans le cadre du programme d’histoire sur les thèmes, voyages et découvertes et le premier empire colonial français entre le XVIème et le XVIIIème siècle.

Le matin, les élèves ont pu ainsi découvrir les collections du musée du Nouveau Monde, situé dans le bel hôtel particulier construit au XVIIIe siècle par Regnault de Beaulieu, et mieux appréhender le monde des armateurs et leur richesse, et notamment celui de la famille Fleuriau étudié en cours.

Ces collections présentent l’histoire et les populations du Canada (la Nouvelle-France), avec le commerce des fourrures et des échanges entre trappeurs, mais aussi les relations aux Antilles, où les Rochelais possédaient de nombreuses plantations, avec l’évocation de la traite négrière jusqu’à l’abolition de l’esclavage, et la guerre d’indépendance américaine.

L’après-midi les élèves ont embarqué à bord d’un navire des croisières inter-îles, pour naviguer dans le pertuis d’Antioche à destination de l’Ile d’Aix.

A bord des élèves du Lycée Maritime et Aquacole de La Rochelle, ont fait des démonstration de ramendage (réparation de filets) et des initiations au  matelotage (noeuds marins)  .

Durant la traversée du pertuis d’Antioche, les lycéens ont par ailleurs pu observer le système de défense et de fortifications datant de Vauban notamment ( fort Enet, fort Boyard , fortifications d’Aix ….) qui verrouillait et protégeait la Rochelle et Rochefort, contre les incursions de la marine anglaise.

Débarqués sur l’ile d’Aix, dernière terre française à avoir accueilli Napoléon du 12 au 15 juillet 1815, avant l’exil pour Sainte Hélène, les élèves ont participé avec entrain à un rallye découverte par équipe.

 

Un grand merci des lycéens, très contents de leur journée aux encadrants Françoise, Romain, et Fabrice !

 

Commentaires clos.